Aktu' juin 2019

X

30 juin 2019

Un diner chez « Paulette », à Trouville sur Mer, un coup de coeur pour ce bar à vins, bar à manger, où l’on se sent comme à la maison, avec des produits frais et de qualité.

 - © Kevin Staut / Sportfot /bvo.photos

 © Kevin Staut / Sportfot /bvo.photos

Nous pouvons donc maintenant vous emmener à Saint Gall, huitième ville de Suisse et le chef-lieu du canton de Saint Gall. Cette commune, fondée sur l’ermitage du moine irlandais Gall au VII ème siècle, vous surprendra et vous impressionnera, la ville alliant tradition et innovation, charme simple et dynamisme métropolitain.
Quelques lieux d’intérêt comme l’abbaye, la bibliothèque, ou encore Drei Weieren, les trois étangs qui sont un véritable havre de paix en pleine ville, créés à l’origine pour assurer l’alimentation en eau de l’abbaye. Ils sont bordés de maisonnettes de l'art nouveau et sont un lieu de baignade très apprécié en été*.
Le parc animalier « Peter and Paul », situé dans la ville sur une colline près de Rotmonten, à 780 m d’altitude, invite à se promener et à se détendre. Le musée d’histoire naturelle quant à lui présente 110000 plantes, 110000 invertébrés, 13000 vertébrés, 25000 fossiles et 50000 objets géologiques. Le jardin botanique est un lieu de repos et de rencontre magnifique et captivant grâce à ses 8000 plantes labélisées du monde entier et le détour est à faire vers le Walter Zoo avec ses environ 500 animaux du monde entier. Plongez dans le monde diversifié de la baignade du Säntis Park, dans le canyon en eau vive ou promenez-vous dans la piscine à vagues, également sauna et bain de saumure pour la santé. Egalement le musée du vide, Waaghaus, bâtiment historique classé et surprenant.

Une ville culturelle très riche donc, mais aussi joueuse avec son casino, ambiance moderne au coeur de la ville...

Un bref passage à Pennedepie, pour vérifier le bon ordre de l’équipe et des chevaux.

Un aller vers Lausanne pour une table ronde avec la FEI et ses représentants pour véhiculer les valeurs propres à l’équitation de nos jours, et surtout parler de l’avenir des Coupes des Nations, entre initiés et délégués des fédérations nationales, un bel exercice qui se voulait démocratique.


Enfin, en route pour Cannes, « écoute-moi bien j’avais 30 ans, regarde-moi bien j’avais 30 ans à Cannes au Carlton », nous fredonnait Philippe Clay, chanteur et acteur à son heure…


Cette année, nous descendrons au J W Marriott, situé au coeur de la croisette, à quelques pas de la mer médittérannée. Cet hôtel de luxe reflète l’élégance d’une ville mondialement connue et propose une combinaison de luxe et commodité. Avec un décor vibrant, un équipement moderne ainsi qu’une vue imprenable sur la Côte d’Azur, emplacement idéal à côté du palais des Festivals, où est organisé le fameux festival de Cannes et son défilé de stars.
Cannes est une ville française situé dans les Alpes maritimes en région « PACA ». « Village de pêcheurs pendant l’Antiquité, station balnéaire et climatique au XIX ème siècle, la ville prend son essor avec la construction de résidences de villégiature par les aristocrates anglais et russes dès le début du XX ème siècle, les hôtels de luxe constituent son patrimoine architectural.
Dotée d’une industrie de pointe, d’un petit aéroport d’affaires, de plusieurs ports et d’un palais des congrès ancrée dans la baie de Cannes, bordée par le massif de l’estérel à l’ouest, le Golfe Juan à l’est et le mer méditérrannée, Cannes est aujourd’hui mondialement connue pour ses festivals du film et de la plaisance, pour sa croisette bordée de palaces. La commune dispose aussi de trois casinos. » Wikipédia


Pour la restauration, tous types de service, du fast food aux restaurants gastronomiques, comme le Roof, La Môme, avec terrasse, doublé d’un bar offrant « ceviche », tartare et cocktails. Le Fouquet’s Cannes, sur la croisette, cuisine raffinée d’inspiration méridionale. Aux Petits Anges, avec tables nappées, et son décor d’inspiration baroque et mets originaux à la présentation soignée. Sans oublier, le Salon des Indépendants, adresse incontournable dans le centre historique de Cannes, dans un décor aux couleurs chaudes qui respire la convivialité, plats généreux et savoureux, avec un groupe de musiciens espagnol qui vous propose un spectacle mémorable**. Pour clôturer cette fin de semaine, un tour en mer avec des amis.


Les jours passent pour nous ramener en Normandie, pour une semaine que l’on aurait supposé être « calme », puisqu’aucun concours de prévu pour le week-end à venir. Mais en ce lundi de Pentecôte, Deauville est en ébullition par le tourisme, Pennedepie en effervescence par les chevaux et les surprises, début de semaine de travail habituel pour les chevaux, mais aussi, la tonte d’été de l’alpaga de la famille, « Sabi », et en parlant famille, la visite inattendue d’ « André », le papa de Kevin qui venait passer un moment « familial » à Pennedepie, retrouvailles sympathiques et très agréables avec beaucoup de souvenirs à évoquer. 

Revenons à notre occupation première, les « chevaux », avec l’arrivée dans les écuries de Kevin de Grégory qui, avec l’accord des écuries de Wy, venait confier à Kevin une belle brune nommée Urhelia Lutterbach que Kevin essaya d’ailleurs aussitôt. Autre bonne nouvelle, Kevin pourra à nouveau compter sur Viking d’la Rousserie, ainsi après Estoril, Kevin sera au départ du concours national de St Gatien avec sa nouvelle recrue, ainsi qu’avec Usika une autre nouvelle jument… Une pensée pour Hugo, qui pour ses premiers championnats de France Pro 2, finit onzième !

Nous voici en partance pour Estoril, paroisse civile du Portugal, rattachée à la municipalité de Cascais, située sur la côte d’Estoril, en bordure de l’Atlantique, à l’ouest de Lisbonne***.

Estoril, naguère modeste village connu pour les vertus curatives des ses eaux thermales, est devenue une célèbre station balnéaire attirant une élégante clientèle internationale, par la qualité de ses distractions : golf, casino, pêche sur une côte poissonneuse et par ses compétitions sportives dont les concours hippiques. Sa situation est très agréable en vue de la baie de Cascais, cette ville est également réputée par son parc aux essences tropicales et exotiques, par ses avenues bien tracées et bordées de palmiers ainsi que ses plages de sable fin, comme Tamariz Beach, Poça Beach et Praia de Azarujinha.

Les meilleures choses à faire à Estoril, ville digne des rois, qui n’a rien perdu de son élégance ni de son charme, seront donc les plages, notamment celle de Gruincho avec ses vagues de surf constantes, le casino, le circuit utilisé pour les voitures, motos, karts, parfaitement situé sur un plateau rocheux.

Le rythme de vie à la portugaise s’articule autour des repas. Cette passion pour la nourriture se voit particulièrement dans ses restaurants, où la cuisine est souvent composée de poisson fraichement péché et de Bacalhau  (plat à base de morue salée). Les portugais aiment aussi les choses sucrées et leurs gâteaux sont tout simplement à tomber par terre. Estoril est donc un excellent endroit pour déguster de nouveaux plats et pour goûter aux meilleurs vins portugais.

Ce mois reste très chargé en événements, puisque nous allons nous envoler pour Monaco… En revanche, nous reviendrons pour ce dernier week-end dans la prochaine rétrospective !

 

* Source
*** Source