Aktu' juillet 2019

X

31 juillet 2019

Après une réunion familiale à Pennedepie pour un diner des plus agréables avec des amis très chers, Fabienne et Guy, Philippe toujours si présent pour Kevin et Raffi, nous allons cette fois partir à Monaco….

 - © Kevin Staut / Sportfot / Stefano Grasso

 © Kevin Staut / Sportfot / Stefano Grasso

En monégasque, Monaco "Principatu de Münegu", est un état d’Europe de l’ouest, commune du même nom occupant la même superficie que l’état lui- même. La principauté de Monaco est un état enserré dans le territoire de la république française.Elle est située au bord de la mer Méditerranée , le long de la côte d’azur, la principauté dispose d’un accès direct à la mer et eaux territoriales rejoignant les eaux internationales, elle n’est donc pas un territoire enclavé à proprement parlé*.


Elle est entourée par la France depuis 1861 et est devenue une monarchie constitutionnelle en 1911. Depuis 2005, le prince souverain est Albert II de Monaco, de la dynastie « Grimaldi », une des plus anciennes dynasties régnantes du monde. Cet état occupe maintenant, 2,02 Km2, pour partie gagnée sur la mer, le pays est ainsi le deuxième plus petit état indépendant du monde, c’est aussi le pays le plus densément peuplé du monde. La principauté bénéficie d’un climat méditerranéen, particulièrement clément et dispose de nombreuses installations hôtelières de luxe. Le grand prix Formule 1 s’y déroule chaque année, le casino de Monte- Carlo, le musée océanographique et le Palais princier attirent tout au long de l’année de nombreux touristes*.Nous y seront pour le GCT qui a lieu à Monaco depuis déjà plusieurs année et que Kevin a gagné avec Rêveur de Hurtebise*HDC…. Monaco a pour religion le catholicisme, sa langue officielle est le français et sa monnaie est l’euro bien que le pays ne fasse pas partie de l’union européenne.
La protection qu’apporte le Rocher de Monaco ainsi que le port naturel et abrité ont attiré de nombreuses peuplades. Monaco est une petite ville indépendante connue pour ses casinos « haut de gamme », son port de plaisance rempli de yachts*. Monte-carlo, son principal quartier abrite d’élégantes salles de jeux "belle Époque" et la Salle Garnier, l’opéra. Il compte également de nombreux hôtels de luxe , les plus réputés seraient « l'hôtel métropole » et bien évidement  "l’hôtel de Paris", avec son centre de remise en forme, pour finir "le Méridien beach Plaza" , des boutiques, des discothèques et des restaurants dont certains des meilleurs sont le « Blue Bay », la « Montgolfière » à Monaco ville et bien évidement le restaurant de Joël Robuchon, végétaliens bien venus et plats sans gluten.
Nous quittons le rocher, pour un rapide passage en Normandie, où Kevin et quelques amis, après avoir travailler les chevaux, se rendront aux « Ammonites », restaurant de cuisine française, à Bénerville sur mer, cette grande et belle terrasse nichée au bout de la rue du lais de mer, face à la mer est une des plus séduisantes de cette côte. Un peu surélevée, quasiment à même la plage, il faut profiter ici de chaque instant, mais le meilleur moment est incontestablement l’heure de l’apéritif, face au coucher de soleil. L’endroit est sympathique et offre une ambiance « paillote chic »**.
Revenons aux écuries où Kevin essaiera de nouveaux chevaux avant de partir pour le CSI 5* Paris Eiffel, dans ce lieu magique au pied de la tour Eiffel, avec cette année encore des conditions parfaites, car dans le monde, il n’y a pas beaucoup de panoramas plus beaux qu’un coucher de soleil estival, sur la tour Eiffel. Au dire de la « Patronne » du concours, Virginie, « je voulais faire un événement populaire pour que tout le monde puisse y accéder », pari réussi, et Kevin d’enchérir « c’est juste génial de pouvoir sauter dans de telles conditions, c’est un concours absolument formidable ». Bien évidement, nous apprécierons et serons fiers de ses performances et de ses chevaux Calevo 2 et For Joy van't Zorgvliet*HDC. Pour fêter cela nous irons au café de l’homme, restaurant-terrasse du Trocadéro, avec vue sur la dame de fer. Le café de l’homme est l’un des spots préférés des parisiens et des touristes en été. Dans l’enceinte du célèbre palais Chaillot, le restaurant ravi les papilles et les yeux***. Ce restaurant est formidablement tenu par Coco, la soeur de Virginie, osez entrer dans le musée de l’homme et longer le couloir, comme un sas il nous permet de nous vider la tête, loin du tumulte du Trocadéro, dans une décoration qui rappelle le charme des années 30. Des plats bistronomiques allient des produits d’excellente qualité, très bien présentés.


Nous laisserons Paris sans regret, après de très belles heures passées dans la capitale.


En Normandie, les chevaux vont pouvoir profiter de très agréables promenades sur la plage, en compagnie de Movie, qui apprécie énormément ces balades en suivant son maître et ses montures.


En milieu de cette semaine, nous accueillerons aux écuries, des "clients" Masterclass, venus pour une démonstration à cheval de Kevin et pour écouter ses conseils avisés, après ce temps de « travail », un moment d’échange productif, autour d’un goûter, avec visite des écuries, une belle journée, entourés de ces personnes passionnées….


Le lendemain, Chantilly, nous attend….. Commune française située au coeur de la forêt de Chantilly, dans le département de l’Oise, dans la vallée de La Nonette, connue pour son château qui accueille les collections du musée Condé, et pour sa crème fouettée. Elle est également reconnue au niveau international pour ses activités hippiques, outre son hippodrome, où se déroulent deux des courses les plus importantes, le prix du Jockey Club et le prix de Diane. La ville est ses environs, abritent le plus grand centre d’entraînement de chevaux de courses de France. La ville se présente comme un des pôles touristiques les plus attrayant du nord de la région parisienne****. Avec un nouvel hôtel 4* à chantilly, le Hyatt Regency installé à 5 mn du château, idéal pour se ressourcer en pleine verdure, côté cuisine, l’hôtel propose différentes approches culinaires, chaque week- end des soirées champêtres et musicales sont prévues.

Pour Kevin ce long week- end débutera par le Gala de charité «  Just World International », dont il est l’un des ambassadeurs depuis des années pour venir en aide à des enfants qui ont besoin d’être soutenus pour leur éducation, leur nutrition, leur santé et leurs développements culturel, sachant que « Just World » est en étroite relation avec la FEI.


Dès le lendemain, le CSI5* commencera avec ses épreuves très en vue qui déplacent les meilleurs cavaliers de la planète. A côté du sport, Kevin profitera de l’accueil toujours charmant d’Hélène pour un diner entouré d’amis.


Cette fois , laissons exploser notre joie, en public, pour ses excellents résultats, en effet un diner de famille à l’Absinthe à Honfleur, restaurant connu pour ses assiettes de produits frais, beaucoup de légumes une combinaison à la fois délicate et goûteuse, cette « table » présente une modernité prononcée, avec un acceuil sympathique et un service de très grande qualité complètent le tableau.


Kevin fera un retour des plus rapides dans ses écuries pour pouvoir participer à la cérémonie d’ouverture du concours d’Aix-La-Chapelle, endroit mythique par excellence. C’est à Aix-La-Chapelle que bat le coeur du sport équestre. Plus de 350 000 visiteurs se rendent chaque année sur le célèbre complexe de La Soers à Aix, ils y suivent avec passion les meilleurs cavaliers du monde. C’est un événement majeur, une vaste fête populaire, une véritable célébration. La piste riche en tradition de la Soers attire et rassemble, les invités du show business, des médias, des affaires et du monde politique, tout comme les familles et les fans d’équitation du monde entier*****. Le CHIO d’Aix a indéniablement sa place parmi les événements phares d’envergure internationale. Aix est un temple où l’on veut retourner pour essayer de toujours faire mieux que les années précédentes. La scène est « plantée », laissons nous le temps d’en savourer tous les ingrédients, un petit suspens digne de cet endroit magique… Nous vous attendons donc dans la prochaine « news », où nous ne manquerons pas non plus de parler de Berlin….Mais trop s’en faut …

 

* Source

** Source

*** Source

**** Source

***** Source